Outarde canepetière

La Champeigne Tourangelle

L’Outarde canepetière est un oiseaux emblématique des plaines.

Il s’agit d’une espèce liée aux milieux de steppes semi-arides, qui s’est facilement acclimatée aux régions agricoles françaises. Les individus sont polygames et régis par une forte compétition territoriale, où les mâles se cantonnent autour de principaux noyaux, appelés « leks ».  Au sein de ces groupes, se trouvent généralement des femelles qui pondent et élèvent leurs jeunes dans des friches, des jachères ou mesures prévues à cet effet, entre la mi-mai et la fin août. Ceux-ci se rassemblent enfin en septembre et octobre dans les chaumes, où les individus s’alimentent en prévision de la migration retour. Les oiseaux sont suivis de façon hebdomadaire entre avril et juillet, de façon à être dénombrés et protégés.

En France, où 2 populations bien distinctes sont déterminées, l’espèce est considérée « En danger » (UICN 2017). La première population, sédentaire, se reproduit essentiellement dans les régions du pourtour méditerranéen et affiche une bonne dynamique. La seconde, migratrice, hiverne en péninsule Ibérique et vient se reproduire en petit nombre dans les plaines du Centre Ouest. On les retrouve chez nous en Champeigne tourangelle.

Les commentaires sont fermés, mais les trackbacks et pingbacks sont toujours ouverts.