Refuges collectivités

Vous connaissez surement les refuges LPO pour les particuliers, mais saviez-vous qu’il existe aussi un programme spécifique, destiné aux entreprises et collectivités qui s’engagent à préserver la nature et la biodiversité ?

Panneau refuge LPO © Nicolas MacaireLes objectifs de ce programme sont multiples : protéger et favoriser les milieux et les espèces faunistiques et floristiques présentes, mettre en place des méthodes de gestion d’espaces verts respectueuses des équilibres écologiques, sensibiliser et éduquer les citoyens à la biodiversité, former les techniciens des espaces verts et enfin, entrer dans un réseau national de refuges pour restaurer ou préserver les «continuités écologiques».

L’inscription en Refuge LPO s’organise autour de différentes étapes échelonnées sur plusieurs années. Dans un premier temps, une rencontre et une étude du projet sont programmées pour en connaître la faisabilité. Un diagnostic écologique est ensuite réalisé : c’est une étape très importante qui consiste à réaliser des inventaires faunistiques et floristiques. Une convention tripartite est ensuite mise en place entre la structure, la LPO France et la LPO Touraine. L’inauguration du refuge LPO peut donner lieu à des actions de communication, comme la signature officielle de la convention, la pose symbolique du panneau ou l’ouverture du refuge au public.

Un plan de gestion, document de référence qui accompagne la structure tout au long de la convention, est réalisé et validé avec les élus et les techniciens de la commune. S’ensuit la mise en œuvre des actions déterminées dans le plan de gestion. Les préconisations sont synthétisées sous forme d’un calendrier d’actions à réaliser durant la période de convention (de 3 à 5 ans). La sensibilisation auprès des habitants peut passer par l’organisation de conférences et d’animations dans les écoles.

Au terme des cinq années, une évaluation permet de voir si l’ensemble des préconisations de gestion a bien été mise en place et a favorisé la biodiversité. Un document de synthèse est ainsi rédigé, permettant de reconduire l’action sur une nouvelle convention.

En Touraine, les premiers projets refuge LPO collectivités sont assez récents et novateurs. Suite à une demande de la LPO France et d’ERDF, 40 écoles primaires ont été classées en refuge LPO en 2011. C’est une première française pour le réseau LPO. Cette même année, c’est l’entreprise Pfizer d’Amboise qui a souhaité devenir refuge LPO. Après une année de suivi avifaunistique, elle a intégré le réseau des Refuges LPO. Enfin, 2012 fut une grande étape, puisque le 31 octobre, le château de Villandry devenait le premier château du Val de Loire à être inscrit refuge LPO.

En 2013, deux collectivités de l’agglomération Tours ont obtenu leur classement : Notre-Dame-d’Oé et Chambray-lès-Tours. Actuellement, 19 projets sont en cours de validation sur les 2 années à venir. Les structures demandeuses sont très variées : entreprises privées (grande distribution, golf), collectivités (communes, Conseil Général), maison de retraite, centre de vacances….

Les refuges LPO collectivités ont donc un bel avenir devant eux en Touraine car ces classements seront un gage de qualité et de préservation de l’environnement tourangeau.

Pour télécharger la plaquette Refuges collectivités cliquez ici

Ils sont refuges LPO collectivités en Touraine :

  • Entreprise Pfizer
  • Château de Villandry
  • Auchan Chambray-lès-Tours
  • MARPA de Bridoré…

Vous êtes une personne morale et vous souhaitez créer un Refuge LPO ? Contactez-nous au 02.47.51.81.84.

Les commentaires sont fermés, mais les trackbacks et pingbacks sont toujours ouverts.