Refuges LPO

Illu refuge part 2

Partout, la nature peut se révéler extraordinairement riche et variée. Aujourd’hui, de nombreuses espèces autrefois communes sont en difficulté (l’hirondelle de fenêtre, le bleuet, le hanneton…). Vous pouvez agir pour protéger la nature et enrayer le déclin de la biodiversité par des gestes simples et un peu de bon sens. En devenant Refuge LPO, en plus de contribuer à la préservation de la nature, vous ferez partie d’un réseau vous permettant de partager vos connaissances et d’échanger avec d’autres passionnés.

N’hésitez plus, rejoignez le 1er réseau de jardins écologiques en France : les Refuges LPO !

Qu’est-ce qu’un refuge LPO ?

Un refuge LPO est un terrain public ou privé sur lequel le propriétaire s’engage à protéger la nature. Il s’adresse aux particuliers mais également aux collectivités et entreprises. Tout le monde peut créer un refuge, propriétaires ou locataires (avec l’accord du propriétaire). Il peut se trouver aussi bien en ville qu’à la campagne, dans un jardin ou sur un balcon… Il n’est pas nécessaire d’avoir une grande superficie de terrain, quelques mètres carrés suffisent pour accueillir la nature.

Bassin dans jardin ALAIN BLOQUET

Comment créer un Refuge LPO ?

Créer votre refuge est très simple. Il suffit de :

L’inscription refuge LPO pour les particuliers est de 35€.

Dès votre inscription vous recevrez votre coffret comprenant :

coffret refige

  • 1 panneau permettant d’officialiser et de faire connaître votre Refuge LPO
  • 1 nichoir à mésanges bleues
  • 3 livrets mini-guides : Aménagements naturels au jardin / guide Oiseaux des jardins / guide Un refuge sans chasse.
  • + 1 an d’abonnement offert[1] au site Internet « Mon espace Refuge » comprenant également 4 bulletins Refuges LPO INFO.

 

Vous ne savez pas où installer votre nichoir et souhaitez quelques conseils ? N’hésitez pas à nous contacter. Nos bénévoles pourront se déplacer pour vous aider à mettre en place votre refuge.

Vous êtes une personne morale et vous souhaitez créer un Refuge LPO ? Rendez-vous ici.

Géraldine nous ouvre les portes de son Refuge LPO

Le jardin accueille de nombreux oiseaux. Certains occupent les nichoirs, d’autres s’installent dans les arbres pour mettre au monde leur nichée. Il y a également ceux qui passent sans s’arrêter comme les grues cendrées, les mouettes mélanocéphales, les hérons. Les visiteurs réguliers sont bien sûr les mésanges, verdiers, geais, chardonnerets, pies, rouges-gorges, bruants, fauvettes, pics, merles, corneilles, rouges-queues noirs, faucons crécerelles, alouettes… mais l’un des plus fascinants est la chouette chevêche !  Cette année, l’installation d’un couple a été favorisée par la mise en place d’un nichoir dans le cadre du programme de sauvegarde de l’espèce par la LPO Touraine. C’est ainsi que nous avons pu faire un suivi, de leur naissance à leur envol, de deux magnifiques petites boules de plume ! Une merveille !

La création d’une mare, lieu de baignade pour les oiseaux, a favorisé la venue de grenouilles vertes, d’une multitude d’insectes et de discrets visiteurs matinaux comme les chevreuils qui viennent s’y désaltérer. Le verger, les haies, les herbes hautes, les murets, les tas de bois morts… sont propices à l’installation de hérissons, criquets, lézards verts, lézards des murailles, sauterelles, mantes religieuses, mulots, campagnols, lièvres et beaucoup d’autres. Une ruche sauvage s’est même installée dans le noyer, une aubaine pour le potager bio. Il ne faut pas oublier les chauves-souris qui dorment tout l’été derrière les volets de la maison. Et la cave n’est pas en reste puisque des murins de Daubenton hibernent discrètement ! Le refuge accueille tout naturellement cette diversité, un bonheur à observer !

Géraldine, propriétaire d’un Refuge LPO en Indre-et-Loire (37)


[1] (Tarif pour les années suivant l’inscription pour avoir accès à « Mon espace Refuge » et recevoir les 4 bulletins Refuges LPO INFO : 10€ /an)

Les commentaires sont fermés, mais les trackbacks et pingbacks sont toujours ouverts.