J’ai trouvé une chauve-souris

Vous êtes confronté à une problématique sur les chauves-souris et ne savez pas quoi faire ?
Voici quelques éléments de réponses pour vous aider :

Noctule commune en soins © Natacha Griffaut

J’ai trouvé une chauve-souris
En vol chez moi
Blessée, affaiblie ou dans un lieu inhabituel
Morte
J’ai trouvé un bébé chauve-souris

J’ai des chauves-souris chez moi
Dans mon habitation
Dans ma cave
Derrière mes volets

J’ai une colonie mais je veux réaliser des travaux
Je veux accueillir des chauves-souris

Vous n’avez pas trouvé de réponse à votre question . ou si vous souhaitez avoir plus d’informations, n’hésitez pas à consulter les autres rubriques du site internet.

Vous n’habitez pas en Indre-et-Loire, contactez l’association la plus proche de chez vous en consultant le site internet de la SFEPM.

Vous êtes en Indre-et-Loire, contactez-nous par mail à touraine.chauve-souris@lpo.fr ou au 06.81.88.88.43.

Nous vous rappelons que toutes les espèces de chauves-souris présentes en France sont protégées par la loi de protection de la nature du 10 juillet 1976. Ainsi il est interdit de les détruire, elles et leurs gîtes, de les déranger intentionnellement et de les transporter.

J’ai trouvé une chauve-souris

En vol chez moi

Cette situation arrive parfois pendant l’été, lorsque les jeunes commencent à voler ils se perdent facilement.

Il suffit de laisser la ou les fenêtres ouvertes, d’éteindre les lumières et de sortir de la pièce afin de ne pas paniquer davantage l’animal. Ainsi, la chauve-souris trouvera la sortie d’elle-même en quelques minutes.

Blessée, affaiblie ou dans un lieu inhabituel

Souvent, lorsqu’une chauve-souris est trouvée dans un lieu inhabituel, c’est qu’elle est blessée ou affaiblie. Mettez-la à l’abri comme décris ci-dessous et contactez au plus vite le centre de soins le plus proche de chez vous :

  • Munissez-vous de gant pour la manipuler (comme avec tout animal sauvage, la chauve-souris peut parfois être vectrice de maladies )
  • Placez-la dans une boite en carton percée de petits trous d’aération.
  • Ne tentez pas de lui donner à manger. Elle peut volontiers boire un petit peu d’eau au moyen d’une pipette ou dans une petite cuillère.
  • Si elle est blessée, contactez au plus vite le centre de soins le plus proche de chez vous (pour l’Indre-et-Loire, contactez Sauve qui Plume)
  • Si elle n’est pas blessée, gardez-la ainsi jusqu’au soir dans un endroit calme. On peut aussi la placer immédiatement derrière un volet ou en hauteur, à l’abri des prédateurs potentiels. Le soir, placez le carton avec la chauve-souris sur un endroit surélevé (balcon, bord de fenêtre, toujours à l’abri), ouvrez le couvercle, disposer un tissu dans la boite pour qu’elles puissent atteindre les bords et laissez la partir d’elle-même.

Ne la relâchez jamais dehors pendant la journée : désorientée, elle pourrait être à la merci des chats ou d’autres prédateurs diurnes !

Capture25

Si la chauve-souris ne repart pas (attendre le lendemain matin), elle est peut être blessée. Contactez-nous ou le centre de soins le plus proche.

Morte

Il existe plus de 23 espèces de chauves-souris en Indre-et-Loire dont certaines sont rares. Une chauve-souris, même morte, peut contribuer à améliorer nos connaissances. Qu’il s’agisse de cadavres récents ou anciens, ils peuvent être identifiés par les spécialistes.

Prenez des photos qui nous permettrons de l’identifier. Si vous le pouvez, conservez-là dans un endroit sec voire au congélateur et contactez-nous.

J’ai trouvé un bébé chauve-souris

Jeune pipistrelle commune © Michel Halin

Attention à ne pas les confondre avec des adultes de pipistrelles qui ne mesurent qu’un demi-pouce. Les bébés chauves-souris ne volent pas, n’ont peu ou pas de poils et parfois les yeux encore fermés lorsqu’ils ont seulement quelques jours.

Si vous savez où se trouve sa colonie et que le jeune n’est pas blessé, replacez-le dans la colonie ou à proximité et en hauteur afin qu’il retrouve sa mère. Dans le cas contraire, récupérez-le comme indiqué plus haut et placez-le au chaud, dans une boite à l’abri. Ne lui donnez ni à manger ni à boire et contactez le Centre de soins le plus proche.

J’ai des chauves-souris chez moi

Dans mon habitation
grandmurbm

De mai à septembre, les femelles de chauves-souris peuvent se regrouper dans des bâtiments pour créer des colonies de mise-bas. Ainsi, elles élèvent leur jeune qui devient autonome au bout d’environ deux mois et sera volant à la fin de l’été. À partir de mi-août les individus se dispersent et quittent la colonie pour regagner d’autres gîtes (principalement des caves) pour passer l’automne puis l’hiver.

La présence d’une colonie au sein de son habitation peut  alors être source de nuisances pour les propriétaires (odeurs, bruit). Si c’est le cas, contactez-nous.

Les chauves-souris sont toutes protégées en France. Il est donc interdit par la loi de les détruire ou de les transporter.

Pour favoriser la cohabitation, la LPO Touraine propose d’accompagner les propriétaires par un diagnostic et des conseils d’aménagements Alors, n’hésitez pas à contacter le SOS Chauve-souris pour trouver une solution.

Dans ma cave

En hiver, pour pallier le manque de nourriture, les chauves-souris hibernent dans des cavités (habitation troglodyte, cave à vin, tunnel souterrain, ancienne champignonnière, etc.). Il est alors vital pour elles de ne pas être réveillées car cela les feraient puiser dans leurs réserves de graisse.

Quelques précautions à prendre :

–          Ne pas les toucher
–          Limitez au maximum votre présence dans la cavité (pas de bruit, pas de feu, pas de travaux…)
–          Ne dirigez pas de lumière directe sur elles

Si vous observez la présence de plusieurs individus, vous pouvez nous contacter. Nos spécialistes réaliseront un recensement afin d’améliorer les connaissances sur le département.

J’ai des chauves-souris derrière mes volets

En été, il n’est pas rare de trouver des chauves-souris derrière les volets, lorsque ceux-ci ne sont pas fermés. Il peut s’agir d’un individu isolé ou d’une colonie de femelles avec leur jeune.

Ne les dérangez pas ! À cette période les chauves-souris sont très vulnérables car les femelles donnent naissance à leur unique jeune de l’année qui risque de tomber si le volet est déplacé.

Les caissons des volets roulants peuvent également constituer un gîte de repos pour certaines chauves-souris. Évitez de descendre ou de remonter votre volet pour ne pas que les chauves-souris se coincent dans les mécanismes de l’appareil .

Si leur présence vous pose problème, contactez-nous.

J’héberge des chauves-souris mais je veux réaliser des travaux

Abriter des chauves-souris chez soi n’empêche pas de réaliser des travaux. Il suffit simplement de prendre en compte leur présence et d’intervenir lorsqu’elles ne sont pas là.

La LPO Touraine se tient disponible pour informer et accompagner les propriétaires afin d’améliorer la cohabitation avec les chauves-souris. Elle propose notamment de réaliser un diagnostic et d’apporter des conseils pour la réalisation d’aménagements.

calendrier travaux

Je veux accueillir des chauves-souris

Vous êtes sensible à la protection des espèces et souhaitez rendre votre habitation favorable à la présence de chauves-souris ? Voici quelques conseils :

  • Prévoir une petite ouverture rectangulaire (7×40 cm) donnant accès dans les combles, greniers ou caves
  • Bannissez les produits chimiques (insecticides)
  • Veuillez à ne pas utiliser d’éclairage nocturne
  • Installer des gîtes artificiels (ou nichoirs) sur les façades ou dans les arbres
  • Conserver vos vieux arbres : ils offrent des fissures et des trous pour les chauves-souris arboricoles